Indications revisitées

Vous souffrez d’un de ces maux? Et vous souhaitiez vous orienter vers la microkiné?

Je vous donne quelques autres pistes possibles de traitements (évidemment une consultation chez votre médecin, généraliste ou spécialiste, reste la base), parce que je ne souhaite pas laisser mes patients démunis.

Attention, il n’y a rien de péjoratif à consulter un psychologue quand il y a un symptôme physique! La psycho-somatisation ou somatisation n’a absolument rien de dégradant, chaque personne peut rencontrer dans sa vie une pathologie physique, comme une pathologie psychologique, comme un mélange des deux = une pathologie psycho-somatique.

Troubles digestifs : constipation, diarrhée, ballonnements, flatulences, hémorroïdes, reflux gastro-œsophagiens… Vous pouvez explorer la piste de l’hygiène alimentaire avec une diététicienne, mais aussi la piste psycho-somatique avec un psychologue formé en thérapies brèves. Dans certains cas vous pouvez consulter un kiné spécialisé en pelvi-périnéologie et rééducation abdominale, ou un kiné formé en thérapie manuelle ou un ostéo.

Troubles du sommeil : difficulté à l’endormissement, réveil(s) nocturne(s), insomnie, somnambulisme, sommeil non reposant, cauchemars… Vous pouvez consulter un psychologue formé en thérapies brèves.

Troubles génitaux/sexuels/hormonaux: dysménorrhée (douleurs aux règles), cycles irréguliers, syndrome pré-menstruel problématique, baisse de libido, dyspareunie (douleur aux rapports), impuissance, bouffées de chaleur à la ménopause, mycoses à répétition… Selon le symptôme vous pouvez consulter un kiné spécialisé en pelvi-périnéologie, un sexologue, un psychologue formé en thérapies brèves.

Troubles émotionnels et du comportement : stress, anxiété, symptômes dépressifs… Hyperactivité, troubles de la concentration, phobies, tics, addictions… Vous pouvez consulter un psychologue formé en thérapies brèves.

Troubles alimentaires: compulsions alimentaires, grignotage, boulimie, hyperphagie, anorexie, addiction au sucre… Vous pouvez consulter un psychologue formé en thérapies brèves.

Chez le nourrisson/l’enfant/l’adolescent : pleurs non consolables, coliques, nervosité, sommeil difficile, reflux gastro-œsophagien… difficulté pour l’acquisition de la propreté, pour lâcher la sucette, pour se concentrer, colères inexpliquées… maux ventre, de tête… Peurs, phobies, stress, anxiété, dépression chez l’adolescent…                  Selon le symptôme vous pouvez consulter un psychologue spécialisé en thérapies brèves familiales (même pour un bébé), un kiné formé en thérapie manuelle pédiatrique/massage bébé ou ostéo spécialisé en pédiatrie.

Troubles urinaires : infections urinaires à répétition, fuites urinaires résistantes au traitement kiné, énurésie… Vous pouvez consulter un psychologue formé en thérapies brèves, un kiné spécialisé en pelvi-périnéologie.

Troubles dermatologiques ou ORL ou respiratoires à répétition et/ou déclenchés par le stress et/ou résistants au traitement médical… Vous pouvez consulter un psychologue formé en thérapies brèves.

Troubles chez la femme enceinte et après l’accouchement : vomissements, douleurs, sommeil difficile…  Baby blues, hémorroïdes… Selon le symptôme vous pouvez consulter un psychologue formé en thérapies brèves, un kiné spécialisé en pelvi-périnéologie et accompagnement de la femme enceinte.

Douleurs : musculo-articulaires/organique/neuro résistantes au traitement médical et/ou kiné et/ou ostéo… douleurs chroniques… Vous pouvez consulter un psychologue formé en thérapies brèves.

Effets secondaires de chimiothérapie, aider lors d’une perte d’équilibre dans la glycémie (diabète) ou le dosage thyroïdien (pathologies thyroïdiennes) malgré un traitement médical adapté… Vous pouvez consulter un psychologue formé en thérapies brèves.